La douleur liée à la fibromyalgie....

Publié le par cioranne@hotmail.com

Actualité médicale
La douleur liée à la fibromyalgie est liée à des changements atteignant les molécules cérébrales - Actualité médicale

La douleur liée à la fibromyalgie est liée à des changements atteignant les molécules cérébrales


La découverte serait utile aux chercheurs tentant de trouver de nouveaux médicaments pour traiter la fibromyalgie.

ANN ARBOR, Mich. – Les chercheurs à l’University of Michigan Health System ont observé un lien clé entre la douleur et une molécule cérébrale spécifique, découverte fournissant de nouvelles informations sur la fibromyalgie, maladie causant souvent des douleurs chroniques.

Les chercheurs observèrent que, chez les patients atteints de fibromyalgie, la douleur diminue lorsque les niveaux d’une molécule cérébrale appelée glutamate se réduisent. Les résultats de cette étude, publiés dans la revue Arthritis & Rhumatism, seraient utiles pour les chercheurs tentant de trouver de nouveaux médicaments pour traiter la fibromyalgie, indiquent les auteurs.

« Si ces résultats se répètent, les chercheurs effectuant des essais de traitement cliniques portant sur la fibromyalgie pourraient potentiellement utiliser le glutamate entant que marqueur « subrogé » de la réaction de la maladie, » indique l’auteur principal Richard E. Harris, docteur en médecine, professeur assistant de recherche à la Division of Rheumatology de l’U-M Medical School's Department of Internal Medicine et chercheur à l’ U-M Chronic Pain and Fatigue Research Center.
La molécule glutamate est un neurotransmetteur, c.à.d. qu’il transmet les informations des neurones au système nerveux et vis versa. Lorsque le glutamate est libéré d’un neurone, il se répand dans l’espace entre les cellules puis se lie aux récepteurs se trouvant sur le neurone placé juste après et excite la cellule ou la rend plus active.
Cette molécule était suspectée de jouer un rôle dans la fibromyalgie car des études précédentes avaient révélé que certaines régions du cerveau chez les patients atteints de fibromyalgie apparaissent très excitées. L’une de ces régions est le cortex cérébral.

Dans les études d’imageries à résonance magnétique fonctionnelles (IRMf), les chercheurs à l’U-M avaient précédemment révélé que le cortex cérébral présente une activité accrue dans le cas de fibromyalgie, ce qui veut dire que les neurones chez ces patients
sont plus actifs dans cette partie du cerveau. L’équipe de l’U-M supposa, note Harris, que plus d’activité parmi ces neurones serait liée au niveau de glutamate dans cette région.

Afin de découvrir le lien entre le glutamate et la douleur, les chercheurs eurent recours à une technique d’imagerie cérébrale non-invasive appelée spectroscopie à résonnance magnétique de protons (H-MRS). L’H-MRS fut effectuée une fois avant et une autre fois après des séances d’acuponcture ou d’acuponcture « simulée » ayant duré 4 semaines.
Les chercheurs utilisèrent soit l’acuponcture soit l’acuponcture simulée pour réduire les symptômes de la douleur. L’opération simulée impliqua l’usage d’un outil aiguisé pour piquer la peau afin de mimer les sensations réelles de l’acuponcture.

Suite aux 4 semaines de traitement, la douleur expérimentale et clinique signalée se réduisit considérablement. Qui plus est, la réduction des deux résultats de douleur était liée à la diminution des niveaux de glutamate. Ceci indique que le glutamate jouerait un rôle dans la maladie et pourrait être potentiellement utilisé entant que biomarqueur de la sévérité de la maladie.

Vu le nombre réduit de participants à cette étude, des recherches supplémentaires devraient être effectuées afin de vérifier le rôle du glutamate dans la fibromyalgie, indique Harris.


En savoir plus:

The senior author of the study was Daniel J. Clauw, M.D., director of the U-M Chronic Pain and Fatigue Research Center. Other authors were Richard H. Gracely, Ph.D., and Seong-Ho Kim, M.D., of the U-M Department of Internal Medicine; Pia C. Sundgren, M.D., Ph.D., Yuxi Pang, Ph.D., and Myria Petrou, M.D., of the U-M Department of Radiology; Michael Hsu, M.D., of the U-M Department of Physical Medicine and Rehabilitation; and Samuel A. McLean, M.D., of the U-M Department of Emergency Medicine.

Reference: Arthritis and Rheumatism, March 2008, Volume 58, Issue 3, “Dynamic Levels of Glutamate within the Insula are Associated with Improvements in Multiple Pain Domains in Fibromyalgia.”

Article écrit le 2008-03-14 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: University of Michigan Health System - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com




 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cris 16/09/2010 12:50


Rappelons que rien n'est fait pour notre maladie l'article est de 1998 nous sommes en 2010 est rien toujours rien
ils ont dit de prendr de Lyrica cela ne réduit en rien la douleur...un peu plus dynamique, mais les effets indesirable sont là ..surtout si vous conduisez, faites attention..moi j'ai la
fibromyalgie et fatigue chronique depuis 15 ans, j'ai 41 ns, est j'ai des signes de douleurs que j'avais étant petite, donc, je suppose que je l'avais a faible dose en étant petite...Je vous
souhaite du courrage, cris...


olga 02/04/2008 08:46

Merci pour toutes ces informations. J'ai la fibro depuis plus d'un an ,elle évolue jour aprés jour , mais je m'accroche .merci encore pour nous les fibromyalgiques.